surma-route.net
LES PRECEDENTS EDITORIAUX
Le lecteur trouvera ici un archivage des textes éditoriaux publiés depuis le lancement du site.

Novembre 2021
R.N.704: GOURMANDISES EN PERIGORD
Notre chaussée, issue d’un cheminement médiéval, porte en 1959 le numéro 704; elle mérite bien l’appellation de «route gourmande» en passant par Sarlat, cité reine du Périgord… Cette alternative à la R.N.20 historique –qui s’écarte de la route Paris-Toulouse au sud de Limoges et la retrouve après Gourdon- visite nombre de haut-lieux du goût sur un tempo succulent, celui de la découverte d’un terroir du Sud-Ouest qui fait bien souvent les délices du magazine télévisé Des racines et des ailes… En plus, au fil des années, le département du Périgord est devenu l’un des «temples» français de la vieille borne kilométrique… alors notre voyage prend toute sa saveur, de Saint-Yriex à Montignac, de Sarlat à Gourdon… Soit un peu plus de 150 kilomètres au travers de l’une des régions parmi les plus attractives de France!

Octobre 2021
R.N.151: EN CŒUR DE FRANCE (II)
La deuxième partie du trajet de la R.N.151 historique nous emmène de Châteauroux aux environs d’Avallon. Jadis, la route arrivait directement dans la petite cité bourguignonne, mais en a été détournée en juin 1846 pour finalement aboutir sur la nationale 6 (D606 aujourd’hui) entre les villages de Sermizelles et Givry. La chaussée Poitiers-Avallon fait partie d’itinéraires très anciens comme la voie antique Poitiers-Bourges ou bien encore les chemins de Compostelle depuis Vézelay. Nous croiserons de bien belles cités, comme Bourges et toute une ribambelle de petits bourgs croquignolets comme la Charité-sur-Loire, Clamecy, Vézelay sur ce trajet de 222 kilomètres… Un dernier mot: depuis 1973, la R.N.151 «pousse» jusqu’à Auxerre en empruntant le tracé de l’ancienne R.N.77… Une histoire qui a déjà été racontée ici sur le site Sur ma route. Bon voyage!

Septembre 2021
R.N.151: EN CŒUR DE FRANCE (I)
Notre chemin nous amène sur l’une des grandes transversales françaises, l’ancienne R.N.151, qui relie, en 1959, Poitiers à Avallon, sur une longueur de près de 300 kilomètres. La première partie va de Poitiers aux environs d’Argenton-sur-Creuse, puis, avoir remonté quelques kilomètres sur la R.N.20 en direction de Châteauroux, on redémarre de là vers Bourges, Clamecy –après un court interlude sur la R.N.77- Vézelay et Avallon. De là, les projets du XIXe siècle auraient bien voulu la voir filer sur Montbard et rejoindre les grands axes de l’Est de la France pointant sur Sarreguemines… Mais il n’en a rien été, et la R.N.151 d’aujourd’hui, largement départementalisée, offre au conducteur attentif un remarquable panorama de cette France centrale, ici traversée d’ouest en est, et encore largement délaissée par les bruyantes multivoies autoroutières… Qu’y a-t-il de mieux que de repartir en vadrouille sur les chemins à la «rentrée»…? Première partie, de Poitiers à Lothiers, non loin d’Argenton-sur-Creuse.

Juillet-août 2021
SUEDE: DE L’ELAN ENTRE LES SAPINS
En mai 2019, me voici en Suède, entre Stockholm et Uppsala, pour y rencontrer plusieurs acteurs de l’économie du pays… L’occasion d'y parcourir certaines chaussées et d’admirer des paysages uniques… L’infini des forêts n’est pas une blague dans ce pays recouvert à plus de 70% par les arbres. Mais que l’on ne s’y trompe pas. La «mer» de résineux qui borde les bas-côtés de notre voyage est, en grande partie due à la main de l’homme, qui exploite avec avidité cette ressource naturelle très utile (des chiffres récents montrent qu'avec un peu moins de 1% des forêts de la planète, le pays produit 4% du papier et 6% du bois scié dans le monde...). Au pays des Vikings, les routes sont parmi les plus sûres d’Europe. Notre périple au pays du soleil de minuit nous a emmené de Stockholm à Uppsala (multivoies E4), puis Heby par la route n°72, montée au nord-ouest jusqu’à Borlänge par la route n°70 et tour du lac de Siljan. Le retour s’effectuant par Falun, Sandviken et Gävle ou nous retrouvons l’autoroute E4 qui nous ramène à Stockholm. On se retrouve courant septembre pour la suite de nos tribulations.

Bonne lecture!

Marc Verney
Auteur du site

(Editoriaux précédents)