Indispensable: Histoire des routes de France, par George Reverdy (PUF, 1995) L'auteur nous raconte, de manière simple et précise, 2000 ans d'histoires des routes dans notre pays. La grande part du récit concerne l'hitoire moderne et contemporaine. C'est en effet, en 1747, que l'Etat crée l'administration des Ponts et Chaussées. Et c'est sous le règne de Louis XV que le réseau des grandes routes royales, qui sont à la base du réseau actuel, est réalisé. Reverdy achève son récit avec la mise en place des autoroutes dans la deuxième moitié du XXe siècle. L'homme, qui est ingénieur général honoraire des ponts et chaussées a également rédigé un Atlas historique des routes de France (Presses de l'ENPC, 2007), une Histoire des routes de France, du Moyen Age a la Révolution (Presses de l'ENPC, 1997), un ouvrage sur Les Routes de France du XIXe siècle (Presses de l'ENPC, 1998), et Les routes de France du XXe siècle (en deux tomes, Presses de l'ENPC, 2007). Ces livres sont une contribution fondamentale à la bonne compréhension de l'évolution de la politique routière française au fil des âges.
Eté 2014: de nombreuses parutions. L’été est bien évidemment placé sous le signe des commémorations des deux Guerres Mondiales! Sur les cartes et guides Michelin réédités pour l’occasion, on suivra la bataille de Normandie de juillet 44 mais on s’intéressera aussi aux premiers affrontements meurtriers de la vaste boucherie de 1914-18. Par ailleurs, les routes anciennes sont à la fête… et particulièrement la R.N.7 historique… (lire)


 


surma-route.net
LA DOCUMENTATION ECRITE
Ces ouvrages et revues apportent un complément d'information sur le sujet traité au fil des pages de ce site...


Rétro tourisme
Cette revue par abonnement traite de tous les sujets concernant la mobilité à l'ancienne... Vieux panneaux, histoire des itinéraires, cartographie, tourisme d'antan... Pour s'abonner à cette revue très intéressante, vous pouvez vous renseigner auprès de Route Nostalgie, service abonnement, BP 48, 91 422 Morangis, ou par téléphone (aux horaires de bureau) 06-21-81-16-09.

Un demi-siècle de signalisation routière, par Marina Duhamel (Presses de l'ENPC, 1994). Depuis les coquilles saint-Jacques, qui parsemaient les itinéraires de Compostelle jusqu'aux modernes panneaux à message variable de nos autoroutes contemporaines, la signalisation routière n'a cessé d'évoluer... Le passionnant ouvrage de Marina Duhamel (lu à la BPI) évoque l'âge d'or de cette signalisation en France et à l'étranger, entre la fin du XIXe et la fin du XXe siècle. Le livre est bourré de dessins, d'images et de photos d'époque... Ainsi, dans l'Hexagone, on considère que le premier signal avertisseur d'obstacle a été posé sur la R.N.7 vers Cannes en 1894.

L'invention de la vitesse (France, XVIIIe-XXe siècle)
Christophe Studeny, agrégé d'éducation physique et docteur en histoire, nous raconte comment, en l'espace de deux siècles seulement, les humains sont passés de la civilisation de la marche et du chemin à celle de la vitesse et de la technologie... Cet ouvrage, passionnant de bout en bout peut être lu en parallèle à Paysages en mouvement de Marc Desportes, (présenté ci-dessous) paru dans la même collection, la Bibliothèques des histoires aux éditions Gallimard.

Les plus belles départementales de France
(Sélection du Readers Digest, 2009) Voilà un ouvrage qui nous fait voyager sur les petites routes touristiques de notre Hexagone. Pas mal fait avec des photos aériennes d'Hervé Tardy et des paragraphes concernant l'épopée du permis de conduire, les anciens ponts, l'invention de la signalisation... C'est un ouvrage grand public à trouver sur les rayons de la Fnac...

Voyages en France
L'ouvrage d'Alain Rustenholz et de Marc Walter (Hachette) se veut un périple à travers le temps -un temps où l'on voyageait en France pour son plaisir-, ce livre propose un grand voyage en images et en littérature à travers la France des vapeurs sur les fleuves, celle des premiers chemins de fer et des débuts de l''automobile. Le choix du livre, judicieux, est d'offrir les trajets à l'image des lignes de train nouvellement créées... Le pays est alors en pleine mutation qui, de la monarchie de Juillet au Second Empire et à la Troisième République, restaure ses monuments, ses villes et ses sites naturels pour mettre en valeur son patrimoine et s'ouvre au tourisme. A feuilleter au coin du feu, dans une auberge au bord d'une nationale déclassée...

Civilisation automobile
Détestée ou adorée, l'auto, la bagnole, la "caisse", a totalement révolutionné notre mode de vie. Souvent jusqu'à l'absurde. Mais, comme toute création humaine, notre existence automobile nous a aussi permis d'arpenter la planète, d'aller au contact des autres, de rêver devant les paysages en mouvement... C'est le thème passionnant abordé par Mathieu Flonneau dans son ouvrage Les cultures du volant, XXe-XXIe siècles, un essai sur les mondes de l'automobilisme (éditions Autrement).

Voyage sur les routes de France (de la Route Napoléon au chemin de Compostelle), sous la direction d'Eve Sivadjian. De la route des Cathares, jalonnée de forteresses, à la nationale 7, symbole des vacances populaires des années cinquante et soixante, voilà un bel album qui nous propose d'emprunter quatorze itinéraires historiques au travers de l'Hexagone. Enrichi de plus de 150 photos et documents anciens, l'ouvrage est sorti au mois d'octobre 2008 aux éditions Solar. C'est joliment dit sur la quatrième de couverture: "Les routes de France se lisent comme autant de romans".

Les publicités peintes de nos nationales (I et II)
, Marc Combier, éditions Histoire et Collections. Définies par l'encyclopédie Wikipédia comme «un pan de mur, en général peint à la main, dont l'objet est d'indiquer la présence d'un magasin ou de faire la réclame d'un produit», les publicités murales peintes ont littéralement envahi les abords des routes nationales et des centres-villes, de la fin du XIXe siècle au milieu du XXe siècle. Ces réclames, parfois criardes mais au design touchant, font désormais l'objet de toutes les attentions de la part de nombreux passionnés, dont Marc Combier. Ce photographe vient de publier coup sur coup à l'automne 2014 deux ouvrages consacrés à ces fameuses pubs d'antan, qui ne doivent pas être confondues avec les –souvent- ignobles publicités 4x3 qui inondent les entrées de nos villes... Lire également notre page consacrée à ces ouvrages (lire)

En route! La France par monts et par vaux (Florence Trystram), Découvertes Gallimard, 1996. Au fil des pages de ce passionnant petit ouvrage abondamment illustré de 145 documents, Florence Trystram évoque les modes de déplacement en France, depuis la voie romaine jusqu'aux autoroutes d'aujourd'hui. Ce qui fait l'intérêt de l'ouvrage, c'est le fait que l'auteure ne s'intéresse pas qu'à la technique de construction des routes, mais également à "l'art de vivre" induit par nos modes de déplacement... Le rédacteur de ce site se plait à reproduire ici la phrase prononcée par Henri Gautier dans le Traité de la construction des routes (1698) cité p. 97: "On préférera toujours un chemin long et aisé à un autre qui est court et rapide".

Paysages en mouvement (Marc Desportes), Bibliothèque illustrée des histoires, Gallimard (2005). Desportes, un ancien élève de Polytechnique et ingénieur des Ponts et Chaussée a réussi un ouvrage magistral, pour qui veut "entrer" dans l'univers des voies de communication. Le plus intéressant de l'ouvrage réside dans l'approche méthodologique: à partir de la genèse d'un mode de transport (choix techniques, seuils économiques et sociologiques), l'auteur en déduit l'impact sur l'environnement mais aussi sur nous-même... Ainsi, la vitesse apportée par le rail va-t-elle obliger le voyageur à porter au loin son attention, modifiant de fait sa perception de ce nouveau paysage "en mouvement"... Un livre essentiel et précieux.

L'Europe des autoroutes
(Jean-Antoine Winghart) Que sais-je, Puf, 1997.On est là un peu à côté du sujet. Mais peut-on évoquer les routes d'un pays en se limitant aux frontière de ce dit pays? L'Europe de la route existe. Avec de multiples faiblesses: infrastructures obsolètes oublieuses des modes de déplacement doux dans les pays du sud européen, routes polonaises défoncées, autoroutes en cours de privatisation en France... Il fallait bien trouver un ouvrage présentant quelques chiffres sur le sujet. Voilà qui est fait.

Le tour de Gaule d'Astérix (texte de Goscinny, dessins de Uderzo), Dargaud éditeur, 1965. Ayant été un tout jeune lecteur d'Astérix et Obélix, je suis un peu devenu un moderne routard grâce aux aventures du petit gaulois moustachu, sillonnant la Gaule occupée (toute?)... Mention spéciale aux amphorisages de Lutèce (p. 13) et à la voie romaine VII (P. 28)!

Noms d'une France
(sous la direction de Pierre Pinelli), éditions du Rouergue, 1996. J'aurai bien aimé faire ce boulot: "Ils s'appellent Baby, les Croûtes, Dangers, Survie ou Y... Vingt-six villages dont les noms font sourire, rêver, sursauter et où vingt jeunes journalistes et photographes sont allés porter leurs regards"... J'y reviens sans cesse.

France, sites naturels, Guides jaunes, Sélection du Reader's Digest (1998). Les sites naturels français les plus importants sélectionnés et illustrés. Un atlas routier permet le repérage immédiat du site. Très pratique.

L'auto et nous, une histoire commune (Jonathan Glancey), éditions Gründ. Ce beau livre est une invitation en images à "se mettre au volant" nous explique la quatrième de couverture... On y détaille en effet l'histoire de l'automobile et de notre société. Glancey, par ailleurs journaliste au Guardian est -nous dit-on- un fou de Jaguar (on lui pardonne...).

Les routes de chez nous (Jean-Claude Demory), éditions ETAI. La route, un patrimoine français... voilà le thème sympa de ce beau livre copieusement illustré. De la voie romaine aux autoroutes, Demory chasse l'anecdote et nous rappelle au passage, le bon vieux temps des nationales... Un peu cher, mais recommandable.

Beaux jours en France (Marc Combier, Gérard Guicheteau) éditions Solar. Entre la Libération de l'été 44 et Mai 68, la France vit au rythme des "trente glorieuses". A petits pas, c'est la modernité qui rentre dans nos villes et nos campagnes... Les cartes postales de la maison Combier (800 000 clichés) accompagnent ces formidables évolutions qui ont fini par donner la France d'aujourd'hui. Les amoureux de la route retiendront la partie "Au joli temps des platanes" où l'on voit des images de l'ancienne RN6 en Bourgogne (Saulieu, Chagny, Sainte-Magnance...) mais aussi un -petit- cliché de la route blanche à Vitteaux...

(Retour home)